Athlétisme / Meeting de Monaco : Une pluie de perfs’ et un Record du Monde pour Chepkoech ! ( + Vidéos )

Quel Meeting, les kids ! Un torrent de perfs’ s’est abattu sur le Rocher dont un record du Monde ! Le Meeting Herculis de Monaco, dixième étape de la fameuse Ligue de Diamant, est bien ( et depuis de très  nombreuses années) l’un des plus grands Meetings d’Athlétisme au monde. C’est la Kenyane Beatrice Chepkoech, sur 3 000 m steeple, qui a fait vaciller de bonheur « le rocher » en réalisant un nouveau record du monde en 8’44’’32 ! Et elle lui a mis une claque énorme puisque le précédent record, détenu par la Bahreïnie Ruth Jebet était de min 52 s 78 ( réalisé en Août 2016 au meeting de Paris Saint Denis).

Du côté des frenchies, Pierre Ambroise Bosse continue tranquillou sa préparation des prochains Championnats d’Europe de Berlin et fait descendre, doucement mais sûrement, ses chronos : 6e place de la course, loin derrière le vainqueur Nijel Amos en 1mn 42s 14 (meilleure perf’ mondiale de l’année) mais meilleur chrono de la saison avec 1mn 44s 20. Autre Frenchy qui monte en puissance meeting après meeting, c’est sur 110 m haies avec Pascal Martinot-Lagarde qui finit troisième de la course en 13s20 derrière Sergey Shubenkov ( vainqueur en 13s07 et grand favori des prochains Championnats d’Europe) et Orlando Ortega. Côté féminin, Rénelle Lamote finit à la 9e place de son 800 m dans un chrono très correct de 1’58’’83 (ce qui est son meilleur temps de la saison), mais loin derrière Caster Semenya qui réalise un nouveau record du meeting avec le temps canon de 1’54’’60 !

On continue avec d’autres perfs’ de top niveau mondial comme celle de Shaunae Miller-Uibo sur le 400m féminin:  48’’97 ! Soit un nouveau record personnel et la meilleure performance mondiale de la saison explosée de 55 centièmes ! Et que dire de la nouvelle « increadible » perf’ de Noah Lyles sur 200 m ? 19s65 ! Soit la nouvelle meilleure perf’ mondiale de la saison ( qu’il détenait déjà..) et un nouveau record du Meeting… tandis que sur le 100 m féminin, ce sont maintenant les Ivoiriennes qui sont sur le devant de la scène mondiale avec la sprinteuse de poche à la fréquence de foulées surréaliste, Marie-José Talou qui signe un super 10s89 devant sa compatriote Murielle Ahouré (11’’01). Bref, vous l’avez compris, les kids, une pluie torrentielle de perfs’ s’est abattue sur le Rocher et qu’est-ce que l’on aime ça ! 

Allez hop, pour la route, on finit d’ailleurs par des « jumpers de ouf »: Christian Taylor au triple saut qui réalise….17m86 et Danyl Lisenko en hauteur qui nous a claqué un…2,40 m en hauteur  !