Arrêt forcé pour Christian Coleman (+ Vidéo )

Comment beaucoup de jeunes sur la planète, le champion du monde en titre sur 100 mètres est rentré chez ses parents, à Atlanta, aux Etats-Unis. Sans perdre son objectif de vue ; les Jeux olympiques de Tokyo. 

100 M HOMMES
C’était il y a moins d’un an, en septembre 2019. Christian Coleman (24 ans) était sacré champion du monde sur 100 mètres. Il aurait été, tout naturellement, le favori à la médaille d’or olympique à Tokyo, l’été prochain, sur la même distance. Devant son compatriote Noah Lyles. L’automne dernier, il était passé proche d’une suspension pour manquement à ses obligations de localisation. Maintenant, il doit attendre un an, comme tout le monde, pour pouvoir participer aux Jeux.

IAAF WORLD ATHLETICS CHAMPIONSHIPS DOHA
Comme le monde est à l’arrêt, il a décidé de renter à Atlanta, chez ses parents. Ses journées ressemblent peut-être aux vôtres : séries, jeux vidéo et entraînement en solo. Jusqu’au début du mois, Coleman s’entraînait comme d’habitude sur le campus de l’Université du Kentucky à Lexington avec Tim Hall, son coach. Il est ensuite parti à Albuquerque (Nouveau-Mexique), avec l’équipe d’athlétisme de l’université, pour participer aux Championnats universitaires en salle des Etats-Unis (NCAA), les 13 et 14 mars. Championnats qui ont évidemment été annulés.

Coleman et son coach s’appellent tous les jours. Le champion du monde tente de conserver un rythme de vie classique, pour ne pas trop perturber son organisme. Même si la situation est loin d’être idéale, le report des Jeux de Tokyo était pour lui, comme pour une majorité de personnes également, la bonne décision à prendre. Les meetings de la Ligue de diamant sont aussi perturbés, ce qui laisse les athlètes dans le flou concernant leur avenir proche. D’ici la reprise de la compétition, l’Américain devra faire preuve de patience, tout en maintenant son organisme et son esprit à niveau, pour le jour où l’entraînement sera de nouveau possible.

 

Retrouve toutes les interviews ici